Imposition des joueurs de casino en ligne : La loi s’adapte

Les joueurs de poker professionnels pourront maintenant déduire, au moment de remplir leur déclaration d’impôts, de leurs gains, leurs pertes ainsi que les dépenses associées à leur activité de jeu.

Ces dépenses comprennent le transport, les repas et le logement. Tout ceci est possible car le statu de joueur professionnel est désormais assimilé à une activité industrielle ou commerciale des jeux de hasard. Pour rentrer dans ce cadre il faut que le jeu soit devenu l’activité principale, régulière et première source de revenu du joueur.

En outre, si les dépenses excèdent les gains et les autres revenus, les joueurs pourront déclarer une perte nette d’exploitation qui pourra être reportée sur l’année précédente ou sur l’année suivante. Les joueurs devront toutefois devoir justifier de chaque dépense et donc de s’organiser pour garder tous les reçus.

Exemple 1:
Un joueur gagne $100,000 sur l’année mais affiche une perte de jeu $75,000. A cela on ajoute $15,000 en frais de transport, repas et rake. Le joueur a donc réellement gagné $25,000 à partir desquels il va déduire $15,000 de frais. Il devra donc déclaré $10,000 de gains et non $100,000.

Exemple 2:
Un joueur gagne $75,000 mais en perd $100,000. Il a aussi dépensé $15,000 en frais annexes liés à son activité. Ses pertes dépassant ses gains, le joueur pourra utiliser cette perte sur sa déclaration de l’année précédente ou sur la prochaine.
Cette petite nouveauté ne concerne pour le moment que les joueurs américains, mais on peut espérer que ce genre de système soit adapté en France.