Les milliards non utilisés de Macao

Au cours des cinq dernières années, Macao a prélevé 70 milliards de dollars d’impôts sur les casinos qui ont fait du territoire le plus grand centre de jeu du monde.

Tous les joueurs du monde y passe, et son là a rever de gagner de l’argent au casino alors que comme on le sait, c’est principalement la maison (le casino) qui gagne. Mais ici c’est la ville qui y gagner avant tout !

En effet, la ville a investi moins de 10 pour cent de ce montant – de loin sa plus importante source de revenus – dans des infrastructures dont elle a grand besoin.

Ce déficit a été mis à nu le mois dernier lorsque Macao a été frappée par un typhon qui a tué 10 personnes et a anéanti plus de la moitié de la ville.

Des années de mauvaise gestion, de mauvaise planification et de corruption sont les principales raisons pour lesquelles l’argent n’a pas été mieux utilisé, selon les universitaires, les législateurs et les résidents.

« Ils pourraient dépenser beaucoup plus « , a déclaré Eric Sautede, ancien professeur d’université de Macao et aujourd’hui chercheur spécialisé dans l’ancienne colonie portugaise, en faisant référence aux investissements dans les infrastructures.

 

Il a dit que les coffres du gouvernement étaient si grands qu’il pourrait fonctionner pendant plusieurs années sans percevoir d’impôts.

Cependant, les taxes des six exploitants de casinos de Macao – qui représentent plus de 80 % des recettes publiques annuelles – continuent d’affluer.

Le territoire du sud de la Chine n’a aucune dette publique et avait des réserves budgétaires de 55 milliards de dollars à la fin de 2016, soit 540 % des dépenses publiques cette année-là, selon les statistiques du bureau financier de Macao.

L’autorité monétaire de Macao a déclaré qu’elle investit les réserves dans un portefeuille d’actifs diversifié à l’échelle mondiale, avec un « contrôle rigoureux sur le niveau de risque global du portefeuille ».

Le taux de rendement annuel au cours de la période 2012-2016 variait de 0,7 % à 3 %.

Le gouvernement de Macao distribue généralement 9 000 patacas (1 117,73 dollars) par an pour chacune des 600 000 personnes vivant sur le territoire, ainsi que des subventions pour l’éducation et les petites entreprises.